formats

Après de nombreuses recherches pour un outil libre de chat avec des fonctionnalités avancées, j’ai opté pour une solution très complète, libre et gratuite.

 

Protocole :

Le protocole XMPP plus connu sous le nom de Jabber est LE protocole ouvert du chat. Il existe depuis très longtemps, et sa réputation n’est plus à faire. Apple, Google, Facebook, AOL, Yahoo sont tous passés à XMPP un jour ou l’autre pour leurs systèmes de chat. Cisco a même racheté Jabber.

Les fonctionnalités que j’attendait sont :

  • Les groupes de discussions
  • Transferts de fichiers
  • Inscriptions à la volée (sans passer par une demande formelle à un administrateur)

XMPP permet aussi à travers son extension Jingle de faire de la voix sur IP. Je n’en suis pas là pour le moment mais l’idée me plait bien.

J’avais regardé aussi du côté de l’IRC – le bon vieux protocole de barbus – mais le choix des architectures serveurs et les documentations m’ont fait pensé que ce protocole n’est pas voué à une très grande évolution.

 

Logiciels :

D’abord un serveur libre et documenté :

J’ai commencé mes recherches ici, et j’ai particulièrement exploré ces deux là :

  • eJabberd : Serveur XMPP sous Linux développé en Erlang (véridique !)
  • OpenFire : Serveur XMPP sous Linux ou Windows (Java oblige)

J’ai essayé les deux, les deux ont fonctionné, les deux présentent toutes les fonctionnalités dont j’ai besoin.

A mon sens, OpenFire propose une interface de configuration Http plus simple et surtout il est fait en java et peut se poser sur n’importe quel OS. Migration plus simple, bidouillages plus simples.

J’ai trouvé une documentation sur l’installation sous Debian, mais c’est très simple : télécharger le .deb et l’installer.

 

 

Ensuite un client libre et léger :

Les clients lourds sont nombreux et pas toujours à la hauteur.

J’ai trouvé que Pidgin faisait bien l’affaire car il est très complet, par contre, un peu lourd à déployer sur de nombreuses machines.

Je me suis donc penché sur les clients léger HTTP.

J’en ai essayé de nombreux mauvais et un très bon : Jappix est excellent, très complet, beau, que demander de plus.

Il s’intègre totalement à OpenFire grâce à un plugin.

 

Sur le même sujet :