OpenOffice et ses forks (LibreOffice, Lotus Symphony)

Au départ, il y avait OpenOffice. Créé par Sun dans le but de faire une suite bureautique multiplateformes et libre (licence LGPL).

OpenOffice a muri pendant dès années grâce à Sun, jusqu’à ce que ce dernier soit racheté par Oracle en 2010. OpenOffice est alors passé à la fondation Apache.

En 2007, IBM a créé un fork de OpenOffice dans sa suite logicielle Lotus, nommé Symphony. IBM est revenu sur ce choix en 2011 et a donné le code de sa suite Symphony à l’équipe de Apache OpenOffice.

D’autre part, au moment du rachat de Sun par Oracle, l’incertitude sur l’avenir de OpenOffice a donné naissance à une fondation et au logiciel LibreOffice.

Sur le même sujet :