Maintenance et réparation de base Exchange 2003, 2007 et 2010

1    Architecture d’une base Exchange :

http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/bb124889%28v=exchg.65%29.aspx

Les fichiers de bases de données sont les fichiers .edb (fichiers tables et index de messagerie) et .stm (contenu Internet natif). Ils sont indissociables.

Les fichiers journaux sont les .log et les .chk.

Le dernier fichier de log doit toujours être intègre et disponible pour que la base puisse fonctionner.

 

2    Limites des bases Exchange :

2003 SP2 Standard

2003 Enterprise

2007 Standard

2007 Enterprise

2010 Standard

2010 Enterprise

Nb de bases 1-2 3-20 1-5 6-50 1-5 6-100
Taille max. Défaut : 15 GMax : 75G Aucune 16TB 16TB 16TB 16TB
    <p>
      Pour permettre une taille de 75 GB sur Exchange 2003, il faut modifier cette clé de registre :
    </p>

    <p>
      HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMCurrentControlSetServicesMSExchangeIS<NOM_SERVEUR>Private-013e2e46-2cd7-4a8e-bfec-0e4652b94b00<br /> &#8211;    <strong>Database Size Limit in GB</strong> : jusqu’à 75 Go<br /> &#8211;    <strong>Database Size Buffer in Percentage</strong> : Si la base attaint x% de la taille max, elle avertit dans le journal et tombe 24h plus tard.<br /> &#8211;    <strong>Database Size Check Start Time in Hours from Midnight</strong>: Heure de verification de la taille de la base.
    </p>

    <p>
      &nbsp;
    </p>

    <h1>
      3    Eseutil
    </h1>

    <p>
      <a title="Technet" href="http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/aa998249%28v=exchg.80%29.aspx" target="_blank">http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/aa998249%28v=exchg.80%29.aspx</a>
    </p>

    <table border="1" cellpadding="0">
      <tr>
        <td>
          <p align="center">
            <strong>Mode Eseutil </strong>
          </p>
        </td>

        <td>
          <p align="center">
            <strong>Commutateur </strong>
          </p>
        </td>

        <td>
          <p align="center">
            <strong>Description </strong>
          </p>
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Défragmentation</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/D</strong>
        </td>

        <td>
          Défragmente la base de données hors connexion, mais laisse la nouvelle base de données défragmentée dans l&#8217;emplacement temporaire avec ou sans annulation de la base de données initiale. Ce mode réduit la taille énorme du disque de la base de données (.edb) en supprimant la plupart des pages vides et en reconstruisant les index.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Réparer</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/P</strong>
        </td>

        <td>
          Répare une base de données hors connexion corrompue en supprimant les pages qui ne peuvent pas être fixées. Dans le mode de réparation, l&rsquo;outil Eseutil fixe les tableaux individuels, mais ne maintient pas les relations entre les tableaux. Utilisez l&rsquo;outil Vérificateur d&rsquo;intégrité de la banque d&rsquo;informations (Isinteg.exe) pour vérifier et fixer les liens entre les tables si la base de données est une base de données de la boîte aux lettres ou du dossier public.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Restaurer</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/C</strong>
        </td>

        <td>
          Affiche le fichier du journal de restauration (Restore.env file) et contrôle la récupération du matériel après la restauration à partir des secours hérités en ligne.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Recovery</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/R</strong>
        </td>

        <td>
          Relit les fichiers du journal de transaction ou les reconduit pour restaurer une base de données à une consistance interne ou pour actualiser une ancienne copie d&rsquo;une base de données.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Intégrité</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/G</strong>
        </td>

        <td>
          Vérifie l&rsquo;intégrité logique du niveau de la page et du niveau ESE de la base de données. Ne vérifie pas l&rsquo;intégrité au niveau de l&rsquo;application. L&rsquo;intégrité logique du niveau de l&rsquo;application peut être vérifiée avec Isinteg pour les bases de données de la boîte aux lettres et du fichier public.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Cliché des fichiers</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/M</strong>
        </td>

        <td>
          Affiche les en-têtes des fichiers de la base de données, les fichiers du journal de transaction et les fichiers de point de contrôle. Affiche également les informations de l&rsquo;en-tête de page de la base de données, et l&rsquo;allocation de l&rsquo;espace de base de données et métadonnées.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Total de contrôle</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/K</strong>
        </td>

        <td>
          Vérifie les sommes de contrôle sur toutes les pages dans la base de données, les fichiers du journal, et les fichiers du point de contrôle.
        </td>
      </tr>

      <tr>
        <td>
          <strong>Copier un fichier</strong>
        </td>

        <td>
          <strong>/Y</strong>
        </td>

        <td>
          Exécute une copie rapide de très larges fichiers
        </td>
      </tr>
    </table>

    <p>
      &nbsp;
    </p>

    <h1>
      4    ISInteg
    </h1>

    <p>
      <a title="Support MS" href="http://support.microsoft.com/kb/182081/fr" target="_blank">http://support.microsoft.com/kb/182081/fr</a>
    </p>

    <p>
      IS Integ, comme son nom l&rsquo;indique, fait une vérification &#8211; et une correction le cas échéant &#8211; de l&rsquo;intégrité de la base de données Exchange.
    </p>

    <p>
      Pour lancer tous les tests sur votre serveur :
    </p>

    <blockquote class="console">
      <p>
        isinteg -s servername -fix -test alltest
      </p>
    </blockquote>

    <p>
      &nbsp;
    </p>

    <h3 class='related_post_title'>
      Sur le même sujet :
    </h3>

    <ul class='related_post'>
      <li>
        <a href="https://blog.adminrezo.fr/2017/10/serveur-de-sso-cas-sous-debian-episode-4/" title="Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 4">Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 4</a>
      </li>
      <li>
        <a href="https://blog.adminrezo.fr/2017/10/serveur-web-sso-cas-authentification-backend-ldap/" title="Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 3">Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 3</a>
      </li>
      <li>
        <a href="https://blog.adminrezo.fr/2017/10/serveur-web-sso-cas-4-2-x-debian-2/" title="Serveur de SSO CAS sous Debian &#8211; Épisode 2">Serveur de SSO CAS sous Debian &#8211; Épisode 2</a>
      </li>
    </ul>