Dans les réseaux locaux, l’un des protocoles de routage les plus utilisés est OSPF. Il est l’un des plus fiables, notamment parce qu’il utilise l’algorithme de Dijkstra qui permet de choisir le chemin le plus court tout en pondérant les routes possibles.

D’autre part, ce n’est pas un protocole propriétaire, il est normalisé donc on le retrouve sur tous les routeurs.

Entre systèmes autonomes (entre entreprises), le protocole de routage le plus utilisé est eBGP.

 

BGP apprend les routes externes.

OSPF apprend les routes internes.

Comment faire connaître au réseau public un réseau privé ? En redistribuant les routes d’un protocole vers l’autre.

 

Un exemple de mise en oeuvre (d’après le schéma ci-dessus) :

Plan d’adressage :

 

Router 1 (OSPF + BGP) :

lo0 : 1.1.1.1/24

g0/0 : 10.1.0.2/24

g0/1 : 192.168.0.1/24

 

Router 2 (OSPF + BGP) :

lo0 : 2.2.2.2/24

g0/0 : 192.168.0.2/24

g0/1 : 10.3.0.1/24

 

Router 3 (OSPF + BGP) :

lo0 : 3.3.3.3/24

g0/0 : 192.168.0.3/24

g0/1 : 10.2.0.2/24

 

Router 4 (OSPF + BGP) :

lo0 : 4.4.4.4/24

g0/0 : 192.168.0.4/24

g0/1 : 10.4.0.1/24

 

Router 5 (OSPF) :

lo0 : 5.5.5.5/24

g0/0 : 10.1.0.1/24

g0/1 : 10.2.0.1/24

 

Router 6 (OSPF) :

lo0 : 6.6.6.6/24

g0/0 : 10.3.0.2/24

g0/1 : 10.4.0.2/24

 

Un exemple de redirection de route pour le routeur 1 :

 

Le fichier packet tracer complet.

Sur le même sujet :