Migration de Virtualbox vers Kvm/Qemu

virtualization_icon

Cet article aurait aussi pu s’appeller « comment j’ai viré VirtualBox » …

 

Présentation

 

QEmu est un logiciel de virtualisation comparable à Virtualbox ou VMWare Workstation.

KVM est un complément à Qemu pour utiliser la virtualisation matérielle et intégrée au noyau Linux (Kernel-based VM). Si votre processeur supporte la virtualisation, c’est ce qu’il faut utiliser pour plus de performance.

Libvirt est une librairie qui fournit toutes les commandes nécessaires pour gérer les machines virtuelles.

Enfin virt-manager est une interface graphique pour libvirt.

 

 

Installation

 

 apt-get install qemu-kvm libvirt virt-manager

adduser nico kvm

 

Migration de mes anciennes VMs

 

J’ai donc décidé de migrer toutes mes VMs de VirtualBox vers QEmu (pour info : une VM sous Debian et une sous Windows Server 2012)

La migration est exactement la même depuis Hyper-V ou depuis VMWare. L’idéal étant d’installer temporairement Virtualbox pour utiliser ses commandes de migration (VBoxManage).

J’ai donc converti mes disques durs virtuels avec ces commandes :

VBoxManage clonehd -format RAW mondisque.vdi mondisque.raw

qemu-img convert -c -f raw mondisque.raw -O qcow2 mondisque.qcow

Puis j’ai refais des VMs avec le logiciel virt-manager.

 

Pas besoin de migrer les fichiers de description des VMs, j’en ai peu et des très simples mais sur le principe c’est faisable.

VirtualBox décrit les VMs dans le fichier .vbox (qui est un XML) et Libvirt dans un fichier XML dans /var/lib/libvirt/images/.

 

 

Et à la fin c’est virtualbox qui perd …

 

Et cette histoire se finit par un :

apt-get remove virtualbox && apt-get autoremove

 

Bientôt, je vous ferais un petit mémo des commandes qemu et libvirt…

 

 

Sur le même sujet :