The day we fight back

fight

Aujourd’hui, c’est une journée de mobilisation contre la surveillance généralisée des réseaux.

Un an après la mort d’Aaron Swartz, huit mois après les révélations de Snowden, le combat pour la liberté de communiquer sans être espionné.

C’est donc l’occasion de vous inviter à lire les principes internationaux de respect des droits humains dans la surveillance des communications.

N’oubliez pas que les logiciels libres et le chiffrement sont deux opportunités contre l’espionnage de masse.

 

 

 

Sur le même sujet :

  • Rien sur le même sujet