DNSMasq c’est le serveur du pauvre.

Il est ultra light et permet de fournir les services DNS, DHCP, TFTP et PXE avec très peu de configuration.

Ça vous évite d’installer des services plus lourds (comme Bind, ISC Dhcpd, …).

Il est très utile pour se monter très simplement un service de noms et une distribution d’adresses.

 

Bien sûr il est installable par les dépôts :

 

 

DNS en 3 minutes :

Vous écrivez les noms de machines dans le fichier /etc/hosts et il s’en sert pour résoudre les demandes DNS :

Il se sert de /etc/resolv.conf pour connaître le nom du domaine et pour rediriger les requêtes auxquelles vous ne saurez pas répondre, par exemple :

 

 

DHCP en 2 minutes (1/2 pour les plus lents) :

 

La configuration du DHCP est également très simple :

Il faut aller dans le fichier /etc/dnsmasq.conf et configurer ces options :

 

Un petit restart et y a plus qu’à tester :

 

Vu comme ça c’est très simple. DNSMasq sait aussi aller beaucoup plus loin, la documentation est ici et on peut en faire pas mal de choses.

 

 

Sur le même sujet :