Des CMS et blogs en fichiers plats

Solar_Granulation_Used_Quill

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans 30 ans ne peuvent pas connaître.

Le temps des pages perso wanadoo. On écrivait des pages en HTML (que l’on avait laborieusement étudié avant), on les envoyait en FTP et on admirait le résultat.

Le tout était on ne peut plus statique et profondément ancré dans le web 1.0.

 

Puis vinrent les hébergements gratuits en PHP/MySQL, qui ont ouvert les portes aux premiers CMS (vous vous souvenez de PHPNuke ?), puis aux blogs, avant que tout le monde ne se mettre sur wordpress ou sur des plateformes de blog à la sauce Google.

 

Mais si le web dynamique est très adapté pour les sites commerciaux, en revanche, il ne convient pas pour les blogs et les sites de documentations. Souvent le système langage <-> Sgbd est trop lourd pour les petits sites. Comparez donc les temps de réponse de WordPress et de PluXML, juste pour rigoler !

En faisant mes recherches de sites de documentation, j’ai pu remarquer une nouvelle tendance aux sites en fichiers plats. La principale différence avec les sites d’autrefois est que la rédaction se fait soit par une interface Web, soit purement en fichier plats markdown.

Pas de MySQL (ouf !), pas de SQLite (Yeepee !), un minimum de PHP.

Quelques exemples de CMS et de plateformes de blog en fichiers plats.

 

Sur le même sujet :