Et soudain, paf ! Coupure électrique.

Bon d’accord, les switchs sont ondulés, les serveurs double-alimentés.

Mais quand même, loi de Murphy oblige, je sens que ce matin, les coups de fils vont être plus nombreux et plus affolés que d’ordinaire.

Que nenni, Ansible va me permettre de prendre mon café tranquillement :

Dans le fichier /etc/ansible/playbooks/ping-all.yml :

Et c’est parti pour un tour :

 

« – Ils tournent tous tes serveurs ?

– Oui patron. »

 

Sur le même sujet :