Vos données sont à vous : Owncloud 8 sous Debian

cloud

Bon, ça y est, je me suis vraiment mis à Owncloud.

Et pile au moment où je m’y suis mis, la version 8 est sortie, alors dans ce tuto on va voir comment installer et mettre à jour owncloud et comment configurer des trucs importants.

 

Installation Dockerisée :

 

Le Dockerfile est disponible sur Bitbucket et pour les feignasses, cette simple commande devrait suffire :

docker run --name oc8 -d adminrezo/docker-owncloud && docker inspect oc8 |grep IPAddress

Vous pouvez passer à la partie configuration.

 

Installation ou mise à jour sous Debian :

 

La base de données associée sera MySQL mais vous pouvez la remplacer avantageusement par PostGre pour les grosses installs ou SQlite pour les pitites.

# Installation de MySQL 
apt-get install mysql-server

Il y a un dépôt et un paquet pour ça donc c’est très simple :

# Ajout du dépôt
echo 'deb http://download.opensuse.org/repositories/isv:/ownCloud:/community/Debian_7.0/ /' >> /etc/apt/sources.list.d/owncloud.list
# Ajout de la clé GPG
wget http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/Debian_7.0/Release.key
apt-key add - < Release.key
# Installation
apt-get update
apt-get install owncloud

 

Avantage de l’utilisation de ce paquet, quand il y a une mise à jour, c’est très simple à maintenir :

apt-get upgrade

 

Si vous voulez que Owncloud apparaisse à la racine de Apache, il suffit de modifier le /etc/apache2/conf-enabled/default-ssl.conf :

...
DocumentRoot /var/www/owncloud
...

...

 

Fin de l’installation

 

L’installation se termine en allant sur votre serveur Web : https://jean.cloud.dus/

Choisissez :

  • le login de l’administrateur
  • quel type de base de données vous voulez utiliser (dans mon cas MySQL)
  • les informations pour accéder à la base (hôte : localhost, base : owncloud, login : owncloud, mdp : OwNcLoUd)
  • le dossier des données que je sors du dossier de Owncloud (j’ai créé un dossier /ocdata qui est un montage sur un SAN).
  • C’est parti !

 

Configuration

 

Après l’installation, on n’active que les applications strictement nécessaires. Attention aux applications tierces qui seront difficiles à maintenir lors des upgrades.

En ce qui me concerne les modules activés sont :

  • Fichiers (ben oui, quand même, c’est un peu le but du jeu !)
  • External Storage Support (permet de monter dans son compte personnel un lecteur externe en FTP, SFTP, CIFS, Dropbox, Google Drive, …)
  • File Locking (blocage des fichiers en cours d’utilisation)
  • LDAP user and group backend (Prend les utilisateurs de l’annuaire LDAP/AD)
  • PDF Viewer (basé sur la librairie PDF.js déjà incluse dans Firefox)
  • Share Files (partager des fichiers)
  • Text Editor (modifier en ligne des fichiers texte)
  • Updater (activé pour le groupe des admins uniquement)

 

Dans les options générales de OwnCloud, (compte administrateur > Administration) :

  • Sécurité : Je force le Https
  • Serveur Mail : Je le configure selon le serveur mail de mon réseau
  • Stockage Externe : Je choisis quels sont les stockages externes acceptés
  • LDAP : Je le configure selon le serveur LDAP de mon réseau.

 

Dans les comptes utilisateurs (compte administrateur > Utilisateurs), en bas à gauche, il y a une icône paramètres qui peut vous servir à définir les quotas des utilisateurs.

 

Ensuite, on peut se permettre certaines utilisations :

 

Enfin, on peut se créer un thème.

 

Clients Owncloud

 

Il existe des clients Owncloud pour les principaux systèmes de postes de travail.

Il y a aussi un client pour les iChiottes et un client pour Android, lesquels sont payants.

Pour Android, j’utilise personnellement le client Owncloud libre et gratuit de chez F-Droid.

 

 

Sur le même sujet :