Openstack #1 : Les présentations

openstack-cloud-software-vertical-web

Début d’une série d’articles pour présenter la suite libre pour fournir du cloud. A défaut d’être exhaustif, j’espère vous faire découvrir la nébuleuse d’OpenStack, une suite logicielle infiniment riche, poussée par les plus grands acteurs du domaine IT.

  • #1 : Présentation d’OpenStack
  • #4 : Le stockage avec Openstack
  • #5 : Nova, service d’infrastructure (IaaS)
  • #6 : Neutron, réseautage as a service
  • #7 : Horizon, interface web d’administration
  •  

    Présentation d’OpenStack

     

    Openstack est une suite logicielle libre permettant de fournir du service de cloud computing.

    Et le cloud computing, c’est quoi ?

    C’est tous les trucs qui se finissent par *aaS ; Des services distants à la demande.

    Pour les plus connus, le SaaS (Software as a service), l’IaaS (Infrastructure aaS), le PaaS (Plateform aaS).

    Du point de vue du fournisseur de service, le cloud a la particularité d’être orienté service et multi-clients.

     

    OpenStack n’est pas

    • Une solution clé en main (il faut mettre les mains sous le capot).
    • Fait pour les petites structures (il est fait par les gros pour les gros).
    • Un simple orchestrateur de virtualisation (pour ça il y a Proxmox, OVirt, Ganeti, …).

    OpenStack est

    • Multi-client et orienté service (ce qui différencie le cloud de la simple virtualisation).
    • Financé par les plus grands groupes IT pour s’en servir de base aux produits cloud
    • Inter-opérable avec la grande majorité des produits du marché.
    • Une pile logicielle dont on utilise quelques briques selon des besoins.

     

    Briques OpenStack

    OpenStack fonctionne en briques indépendantes de sorte que l’on puisse fournir n’importe quel service sans être obligé de fournir les autres services. Je vais vous faire une liste des briques les plus utilisées.

    Openstack-conceptual-arch-folsom

    Openstack-conceptual-arch-folsom

    • Keystone : Service d’authentification (oligatoire, rien ne marche sans lui)
    • Nova : Service de distribution de VMs (service le plus utilisé. IaaS, il fournit des VMs à la demande)
    • Glances : Service de fourniture d’images (Une image est un modèle de VM).
    • Cinder : Service de stockage de fichier (sert à stocker les VMs et autres objets).
    • Swift : Service de stockage en mode block (pour fournir du StaaS – Storage as a service)
    • Neutron : Service de fourniture de réseau (Network as a service).
    • Horizon : Interface Web (Django) pour administrer les briques.

     

    Architecture conseillée

    En phase de test, une installation tout en un sera plus simple.

    En production, il faut au moins :

    • Séparer Keystone, Nova, Stockage
    • Noeuds Nova : 4Go de RAM minimum.
    • Chaque noeud OpenStack a besoin de 2 à 3 cartes physiques :
        <ul>
          <li class="level2">
            <div class="li">
              Une carte pour le management (tous)
            </div>
          </li>
      
          <li class="level2">
            <div class="li">
              Une carte pour le stockage (nova, cinder, swift)
            </div>
          </li>
      
          <li class="level2">
            <div class="li">
              Une carte pour le réseau NaaS (tous)
            </div>
          </li>
        </ul>
      </li>
      

    Sur le même sujet :