Pour faire suite à mon article sur la création d’un contrôleur de domaine AD avec Samba, Voyons maintenant comment administrer ce domaine.

 

Samba-tool

 

Samba-tool est l’outil à tout faire fourni par Samba4.

Chaque sous option de samba-tool possède son aide, donc pour obtenir de l’aide il suffit de passer un -h dans la sous-option qui vous intéresse :

 

Pour commencer à jouer avec les comptes utilisateurs :

 

Commençons par une création de compte avec un petit panel d’options :

 

Cet utilisateur sera administrateur (d’ailleurs, il ne faut JAMAIS utiliser le compte administrator, il faut créer des comptes nominatifs qui soient administrateurs) :

 

RSAT pour les gens qui ont un mulot :

 

Si vous avez une souris et Windows 7 (ce n’est pas aussi complet sous Windows 10), vous pouvez installer les outils RSAT fournis par Microsoft.

Une fois installés, dans l’ajout/suppression de programmes, vous pouvez ajouter des fonctionnalités Windows.

Il faut cocher : Outils d’administration de serveur distant > DNS et Outils AD DS et LDS.

Enfin vous pouvez vous créer une console avec les outils DNS et AD en tapant « mmc » dans le menu démarrer.

Fichier > Ajouter … Allez chercher les outils DNS et Utilisateurs et ordinateurs active Directory.

 

Vous aurez alors accès à la création suppression des utilisateurs, groupes, U.O., et enregistrements DNS.

 

 

Apache Directory Studio

 

Apache Directory Studio est un Eclipse dédié au LDAP.

Cet outil n’est pas spécifique à Samba4  mais il permet de travailler sur n’importe quel LDAP (AD ou autre).

On peut alors modifier n’importe quelle attribut/valeur dans l’annuaire de manière assez directe. Avec RSAT on peut aussi faire ça mais c’est plus tordu, bref, c’est un bon complément.

 

 

Encore une fois, merci à TranquilIT pour leur travail et pour m’avoir appris tout ce que je sais sur Samba4.

 

 

Sur le même sujet :