Fingers in the nose : Les containers LXC avec Proxmox

fingers-in-the-nose

Il y a quelque temps maintenant, j’ai pas mal travaillé sur les containers avec Docker.

Finalement j’en ai très peu mis en production faute d’outil d’orchestration justement du type Proxmox.

Proxmox ne propose pas des containers Docker mais des containers Linux (LXC).

Sur le principe c’est la même chose mais les images ne viennent pas du même fournisseur. Chez Docker ça vient du Docker Hub alors que les containers LXC de Proxmox sont puisés chez Turnkey Linux.

 

Et c’est parti :

 

Sur un noeud, on va mettre à jour la liste des images de containers disponibles (un peu à la façon apt-get update), lister les images et télécharger celle(s) qui nous intéresse(nt) :

pveam update
pveam available
pveam download MONSTOCKAGE debian-8-turnkey-lamp_14.2-1_amd64.tar.gz

 

Ensuite dans l’interface Web de Proxmox on va pouvoir créer un container :

  • Créer CT
  • Indiquer le nom, le mot de passe, posez votre clé publique SSH pour être tranquille
  • Choisir le template (de type OS ou service)
  • Ensuite il faut définir le matériel qu’on lui réserve (espace disque, CPU, mémoire)
  • Définir les paramètres réseaux et le tour est joué

Quand le container est démarré, il vous suffit de vous connecter dessus en SSH et vous avez un système / une application qui tourne.

 

De la même manière que les VMs,

 

Si vous voulez en savoir plus sur les containers Proxmox, tout est expliqué ici.

 

 

Sur le même sujet :