Ma chaîne de publication Devops

Ma chaîne de publication Devops Depuis quelques mois j’ai tenté de moderniser ma chaîne de publications, c’est à dire la pile de logiciels et outils que j’utilise pour publier mes articles. Mon premier est un éditeur de sites statiques Exit Wordpress. Ca fait un bien fou de passer de la lourdeur d’un CMS au minimalisme d’un site statique. Aujourd’hui, j’utilise Hugo et j’en suis très satisfait. Par ailleurs, pour mes cours, j’utilise MKDocs qui est absolument génial. »

Un coup de jeune pour Rancid : Oxidized

J’ai fini par remplacer Rancid par Oxidized. Sur le principe c’est la même chose – à savoir un gestionnaire de configuration et un historique des versions des équipements réseau – mais Oxidized donne un bon coup de jeune : Côté matériels, il prend en charge une plus grande liste d’équipements dont Brocade, Cisco, Dell, HP, Juniper, … Côté sortie, il récupère les configurations sous forme de fichier ou de dépôt Git (Rancid fait du CVS). »

Gitlab autohébergé, dockerisé

Sur le même principe que Gogs dont je parlais l’autre jour, il y a désormais un Gitlab en Docker qui démarre en quelques secondes : docker run --name='gitlab' -it --rm -e 'GITLAB_PORT=10080' -e 'GITLAB_SSH_PORT=10022' -p 10022:22 -p 10080:80 -v /var/run/docker.sock:/run/docker.sock -v $(which docker):/bin/docker sameersbn/gitlab:latest Il ne vous reste plus qu’à aller sur http://localhost:10080 pour faire votre affaire. Authentification par défaut : root/5iveL!fe Gitlab a l’air un peu plus lourd (peut-être plus costaud pour les grosses structures) : »

Gogs un Github autohébergé

Quand on veut faire un dépôt Git privé sans interface Web, c’est assez simple et je l’avais déjà expliqué ici. Pour aller un peu plus loin et réellement créer un serveur à la Github, il existe un logiciel libre, écrit en Go et Dockerisé. Du coup ça prend environ 12 secondes à tester et installer (les ports 22001 et 3000 sont des exemples à adpater selon votre besoin) : »

Le jour où j'ai fait le ménage dans mes images Docker

Bon j’ai passé un bon coup de plumeau dans mes Dockerfiles. J’ai remis tout à plat de sorte de ne proposer que les images que j’ai vraiment validé comme fonctionnelles. Du coup je m’organise comme ça : Un dépôt Bitbucket par image Docker Un README correct pour chaque dépôt Un dépôt sur le Docker Hub, qui construit automatiquement l’image à partir des sources sur Bitbucket. Pour le moment, les images disponibles sont : »

J'ai testé pour vous … Docker pour Windows

Eh oui, Docker, ça existe aussi sous Windows. Plus exactement Docker sous Windows c’est VirtualBox + Boot2Docker + Git. Bon, VirtualBox, vous connaissez déjà. Boot2Docker, j’en avais déjà parlé, il s’agit d’une minuscule distribution Linux (27 Mo) avec Docker. C’est utile pour Windows parce que ça évite d’installer une machine virtuelle Debian ou Ubuntu plus lourde. Enfin Git est un pré-requis pour synchroniser et commiter les images Docker. »

Une interface Web pour Git

Il est fréquent de recourir à Git quand on se met à coder des projets ou pourquoi pas pour faire un Wiki. J’avais déjà parlé d’auto-héberger son Git et j’avais évoqué la commande git instaweb qui génère une page Web à partir d’un dépôt Git. Aussi pratique qu’elle soit, cette commande n’est pas toujours adaptée : Nécessite Lighttpd ou Apache2 ou NGinx Design et ergonomie très basiques   »

Gitit et son Dockerfile !

Comme je l’écrivais l’autre jour, le markdown est un format idéal pour l’écriture rapide, et qu’on peut transformer facilement dans d’autres formats. Gitit est à la fois un wiki dont les pages sont écrites dans des fichiers plats en markdown et un dépôt Git (pour modifier le wiki à distance).   Il est dans les dépôts officiels Debian. Pour l’installer, vous pouvez soit créer un container Docker à partir de mon Dockerfile Gitit, soit le prendre directement sur le dépôt Docker (docker pull adminrezo/docker-gitit). »

Auto-héberger un serveur Git

J’ai déjà parlé à plusieurs reprises de Git, ce logiciel de gestion de versions créé par Linus lui-même. Si vous souhaitez héberger votre propre serveur Git sous Debian ou Ubuntu, c’est très simple :   Côté serveur :   apt-get install git lighttpd ssh adduser --system --shell /bin/bash --group --disabled-password --home /var/git/ git chown git:git /var/git   Si vous ne voulez pas de mot de passe, uniquement un échange de clés SSH, modifier cette ligne dans le fichier /etc/ssh/sshd_config : »

Git, EGit, Github et autres barbaries

Git : Travail à plusieurs et à distance Git est un logiciel de développement collaboratif. Il a été créé par Linus Torvards en personne. Aujourd’hui, il est devenu très utilisé pour les développements collaboratifs ou depuis différents postes de travail. A la différence de CVS, SVN et consorts, il n’y a pas forcément de serveur central. Tout peut être décentralisé, chacun peut cloner un répertoire et travailler de son côté. »