Un Packet Tracer pour Android

Ça y est, l’académie Cisco est passée à l’ère des tablettes. Il existe désormais un Packet Tracer pour Android, disponible sur Google Play. Il faut voir si c’est utilisable car jusqu’à preuve du contraire, Packet Tracer n’est pas franchement à la pointe de l’ergonomie. L’avantage c’est que le logiciel est disponible à tout le monde, avant, il fallait être étudiant Cisco.   Sur le même sujet : Gestion des équipements Cisco avec Ansible Un coup de jeune pour Rancid : Oxidized »

Pour mieux naviguer, prenons des chemins de traverse

    J’ai transformé cet article en page car je m’en sert très régulièrement. C’est par là. Sur le même sujet : <ul class='related_post'> <li> <a href="https://blog.adminrezo.fr/2018/01/guacamole-un-proxy-web-dacces-distants/" title="Guacamole, un proxy Web d&rsquo;accès distants">Guacamole, un proxy Web d&rsquo;accès distants</a> </li> <li> <a href="https://blog.adminrezo.fr/2017/10/serveur-de-sso-cas-sous-debian-episode-4/" title="Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 4">Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 4</a> </li> <li> <a href="https://blog.adminrezo.fr/2017/10/serveur-web-sso-cas-authentification-backend-ldap/" title="Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 3">Serveur de SSO CAS sous Debian – Épisode 3</a> </li> </ul> »

Se libérer de Google #5 : OpenStreetMap et OSRM

OpenStreetMap (OSM) est un peu le wikipedia de la cartographie. Un projet libre et collaboratif de cartes en ligne. Chacun est libre d’ajouter ses informations. Aujourd’hui, les informations sont très complètes et c’est un bon remplaçant pour Google Maps ou autres outils de cartographie en ligne. Si vous voulez faire un itinéraire, vous utiliserez alors OSRM qui lui-même utilise OSM.   Et sur mobile ? Il suffit de rechercher dans F-Droid le nom OSM et on se rend compte que beaucoup d’applications sont développées autour de OSM. »

Pourquoi je n'utilise plus Google

Marre de Google. Plus le temps passe et plus je me détache de leurs services. Aujourd’hui, je vais cracher sur le moteur de recherche qui ne me plais pas pour deux raisons : Google vit de la collecte de données personnelles. En clair, il vous connait mieux que vous ne vous connaissez vous même. Un guide illustré ici : http://donttrack.us/ (par Duckduckgo). Google met les utilisateurs dans des contextes pour ne leur proposer que des réponses qui dépendent de ce contexte. »

De quoi sera fait le futur de HTTP

Naviguer sur des sites Internet … mais plus seulement : Il y a 22 ans de cela naissait le protocole HTTP. Ce protocole offrait la possibilité d’afficher du contenu textuel (au format HTML) depuis un serveur (Apache, IIS, …) vers un client (navigateur). Souvenez-vous, en 1996 : Vous alliez peut-être sur Yahoo! (gardé en mémoire par les archives Web des états-unis) avec Netscape. Et pour consulter les pages jaunes, vous utilisiez le minitel. »

Se libérer de Google #2 : Alternatives à google search

En traînant sur le Net, j’ai vu cette page qui explique très bien comment les utilisateurs de moteurs de recherche sont dans une bulle.   J’ai enfin trouvé une alternative au moteur de recherche Google.Un moteur aussi efficace pour trouver les sites dont j’ai besoin et qui est respectueux de la vie privée : J’utilise désormais DuckDuckGo. Il y a aussi seeks, un moteur de recherche open source et décentralisé, mais je trouvais que les temps de réponse aux requêtes étaient longs sur seeks. »

Se libérer de Google #1 : Adieu Google Reader

Mise à jour, août 2012 : Après 6 mois de bons et loyaux services, j’ai découvert Leed qui a remplacé RSSLounge au Panthéon de la gloire des logiciels libres. Deux motivations : Leed est simple et léger Leed s’adapte à toutes les résolutions (y compris à un smartphone … cool !)   Aujourd’hui, je vous libèrerais de Google Reader ! »