OpenStack #2 : Installation et syntaxe des commandes

Suite de la série d’articles sur OpenStack. Cette fois on parle de l’installation. En soi, le cloud n’est pas simple donc l’installation d’OpenStack ne l’est pas non plus. Heureusement, c’est packagé par les distributions les plus connues. Dans les packages de base chez Ubuntu/Debian. Chez RedHat/Centos c’est un packaging spécial nommé RDO qui simplifie l’installation. DevStack sur Github est la version pour test et développement. »

Gestion des paquets pkg sous FreeBSD

C’est une nouveauté dans ce blog, je vais un peu parler de FreeBSD. Ça a le goût du Linux, ça a la tête d’un Linux mais c’est pas un Linux. C’est un Unix pour sysadmin moustachu : Très stable, très sécurisé mais, il faut bien l’avouer, pas très avenant pour le jeune Padawan. Alors la première leçon de l’apprenti Jedi, sera d’apprendre à mettre à jour ses paquets et sa distribution. »

Vous voulez une version plus récente : DotDeb

Avantage et inconvénient de Debian stable : Le gel des versions de logiciels qui a pour conséquence la stabilité, bien sûr, mais aussi l’impossibilité de mettre à jour pour question de fonctionnalité ou de sécurité (votre Debian est-elle sécurisée ?). DotDeb est un dépôt géré par Guillaume Plessis qui fournit des logiciels serveurs plus récents. Le packaging est sur Github. A utiliser avec précaution, mais ça peut être utile quand on a un besoin particulier (php5. »

KVM, acte I : Présentation et installation

  J’entame ici une série d’articles sur KVM, le très bon système de virtualisation. Je compte parler de tout ça : Présentation et installation Manipulation des VMs Gestion du stockage Gestion du réseau Jongler avec ses VMs comme le manchot du logo KVM est un hyperviseur de type I, intégré au noyau Linux. RedHat fournit beaucoup d’effort pour KVM ce qui explique que les systèmes RHEL, CentOS et Fedora peuvent être en avance sur certains points par rapport aux systèmes Debian et dérivés. »

Installer PacketTracer 6 sur Debian/Ubuntu 64bit

Il m’arrive de me servir de PacketTracer pour tester des équipements réseau sans avoir à les virtualiser avec gns3. PacketTracer a deux défauts : – Il n’est pas libre et est réservé aux étudiants Cisco (sauf sa nouvelle version Android) – Il est basé sur des librairies 32bits (encore et toujours) Un tuto rapide pour installer Packet Tracer (version 6.1.1, mais les autres marchent aussi) sur Debian / Ubuntu 64bit. »

Création d'une machine virtuelle KVM/Qemu

KVM, est libre, KVM est léger, KVM est stable. Un tuto tout con pour créer une machine virtuelle KVM avec virt-manager. Ce tuto fait suite aux quelques commandes de migration de VirtualBox vers KVM.   Création de vos VMs :   Lancez virt-manager. Cliquez sur créer une nouvelle machine. Donnez-lui un nom et une méthode d’installation (voir 1 ou 2 selon votre cas).     Cas 1 : Disque dur venant de Virtualbox :   »

Que faire après une installation de Windows ?

  Ce post est parallèle à celui sur l’après installation d’un Debian.       Vous venez d’achever l’installation d’un Windows tout neuf ? Quelques petits conseils pour achever le travail proprement : Utilisez toujours le site officiel pour télécharger des logiciels. Un site officiel se reconnait par son nom de domaine : adobe.com, symantec.com, etc… Les sites comme 01Net, clubic et autres sites de téléchargements sont bourrés de spyware, de pubs et de cochonneries en tout genre. »

Que faire après l'installation d'un serveur Debian ?

  Ce post est parallèle à celui sur l’après installation d’un Windows. Ce post est parallèle à celui sur l’après installation d’un (U|k|x)buntu. Vous venez d’achever l’installation d’un Debian Gnu/Linux tout neuf ? Les premières configurations à faire sont très bien expliquées par Nicolargo.   Et pis en plus … Activer les paquets contrib et non-free : Les dépôts Debian de base n’utilisent que des logiciels libres mais certains paquets non libres se révèlent quasi obligatoires (ma carte Wifi, par exemple). »

Installation de Windows 2008 R2 ou 7 à partir d'une clé USB

  A l’ancienne pour s’installer un Windows il faut : télécharger une image ISO La graver sur un DVD Lancer l’installation Pour s’éviter la gravure, on va utiliser directement l’image ISO sur une clé USB. Pour monter l’image ISO virtuellement dans un lecteur, j’utilise le logiciel libre WinCDEmu qui est ultra léger et fait bien son boulot. J’ai trouvé un tuto qui marche très bien ici. »