La sécurité avec Docker – Chapitre final : Le test

Chapitre final : Le test ultime   Docker Bench Security   Vous saurez très vite si vous avez suivi les recommandations de sécurité Docker en utilisant ce petit script qui n’a l’air de rien mais qui en dit long.   git clone https://github.com/docker/docker-bench-security.git cd docker-bench-security ./docker-bench-security.sh   Verdict ? Plus il y a de rouge et plus c’est méchant !   La checklist du SANS :   »

Administrer en masse avec Expect et Python

Si vous administrez beaucoup d’équipements réseau ou de serveurs il vous arrive de devoir faire des modifications en masse. Rien de plus énervant que de se taper un travail de bête de somme pour modifier une petit détail sur plein d’équipements.   Si vous suivez mon blog, vous connaissez déjà Rancid, ce logiciel de sauvegarde automatique des équipements réseau. Rancid utilise la librairie expect pour communiquer automatiquement avec les matériels. »

Script de démarrage sous Debian et Ubuntu

Créez un fichier dans /etc/init.d/ Commencez ce fichier par les lignes suivantes : ### BEGIN INIT INFO # Provides: votrescript # Required-Start: # Required-Stop: # Default-Start: 2 3 4 5 # Default-Stop: 0 6 # Short-Description: description # Description: description longue ### END INIT INFO #!/bin/sh Ensuite, tapez votre script. Enregistrez le. Donnez lui des droits d’exécution (chmod +x). Tapez la commande suivante : update-rc.d nomduscript defaults Sur le même sujet : »